La singularité de l'origami

Alors faites le ici
Avatar de l’utilisateur
plitoujours
Ori Master
Messages : 604
Enregistré le : 24 oct. 2010, 13:42
skype :
Localisation : le trou du c** du monde
Status : Hors ligne

La singularité de l'origami

Messagepar plitoujours » 07 févr. 2016, 15:49

Bonjour très chers cocotiers!

Après 1an d'absence sur le forum, je reviens un peu plus vieux (17ans ça se fête), et donc un peu plus expérimenté de la vie, mais pas trop
Enfin bref, je suis passé en terminale L en septembre, et j'ai découvert cette discipline incroyable qu'est la philosophie!
Mais pourquoi vous dis je tout cela dites donc? Eh bien, je me plait énormément en cours à discuter et réfléchir collectivement sur une question que le professeur pose.
Ainsi quelques questions existentielles d'artiste et d'origamiste me trottent dans la tête, et je convie tout le monde à venir réfléchir avec moi sur ce topic sur l'une de ces questions.

Mais quelle est donc cette question que je me pose?
Mise en situation: durant mon absence, je n'ai plus touché à un carré de papier. ouuuuh! Le vilain! Jetez lui pierres! Pour ma défense, je me suis concentré pendant cette année sur ma pratique de la peinture, sculpture, dessin...
Ainsi, en reprenant mon plioir et mon MC je me suis rendu compte à quel point l'origami était un art (accordons nous sur le fait que c'est un art) particulièrement singulier et incomparable à n'importe quelle autre discipline artistique en ma connaissance. Donc ma question est: en quoi l'origami est il ou n'est il pas un art singulier et unique?

Je vous invite donc à donner votre avis, à débattre, d'accord/ pas d'accord, quand à moi, je le donnerai bien sur, mais plus tard
"l'art pour l'art"

et un ptit passage dans..
ma p'tite galerie
Et mon flickr

Avatar de l’utilisateur
Florian28
Ori Master
Messages : 470
Enregistré le : 28 oct. 2014, 17:47
skype :
Localisation : Chartres, au milieu des champs
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La singularité de l'origami

Messagepar Florian28 » 07 févr. 2016, 22:40

:D :D Salut
Bon retour parmi nous.
Je ne comprends pas trop le sens de « art singulier ».
En tout cas pour moi c'est un art unique. Peu être parce que l'on peut grâce à l'origami, créez tout ce que l'on veut et à l'infini, avec juste un bout de papier et ses doigts ( bon aussi son cerveau ) dont la seule limite est l'imagination.
Il y a aussi le fait que cet art mélange passion, concentration, émerveillement etc... :D

Ps : Très bonne question qui doit nous faire réfléchir à : « pourquoi je plis, qu'est-ce qui me plait en pliant... :D
Et qui m'a fait écrire ce roman.
Modifié en dernier par Florian28 le 07 févr. 2016, 23:03, modifié 1 fois.
Ecrit par FLORIAN

Avatar de l’utilisateur
plitoujours
Ori Master
Messages : 604
Enregistré le : 24 oct. 2010, 13:42
skype :
Localisation : le trou du c** du monde
Status : Hors ligne

Re: La singularité de l'origami

Messagepar plitoujours » 07 févr. 2016, 22:53

Moui à mon avis je ne suis pas très clair: quand je parle de singularité, c'est ce que l'origami contient, et qu'aucun autre art n'égale.
Le principe de la feuille de papier carré est une bonne piste, mais il y a déjà beaucoup de choses à dire là dessus. Pour aider à réfléchir, je vais poser d'autres questions: pourquoi une feuille de papier pliée est elle différente d'une sculpture en pierre, en terre, ou même en allumettes?
"l'art pour l'art"

et un ptit passage dans..
ma p'tite galerie
Et mon flickr

Avatar de l’utilisateur
Florian28
Ori Master
Messages : 470
Enregistré le : 28 oct. 2014, 17:47
skype :
Localisation : Chartres, au milieu des champs
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La singularité de l'origami

Messagepar Florian28 » 07 févr. 2016, 23:08

Là je sèche un peu...
Ps : Excusez-moi pour mon message d'en haut, je viens de le réécrire, mon ordi avait faire une erreur.
Ecrit par FLORIAN

Adam
Ori Master
Messages : 975
Enregistré le : 18 août 2015, 22:24
skype :
Localisation : La Ville
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La singularité de l'origami

Messagepar Adam » 08 févr. 2016, 20:23

plitoujours a écrit :Pour aider à réfléchir, je vais poser d'autres questions: pourquoi une feuille de papier pliée est elle différente d'une sculpture en pierre, en terre, ou même en allumettes?


La feuille est indivisible et se suffit à elle-même.
Explications : sauf si l'on coupe la feuille, ce qui est rare dans les séquences de pliages ordinaires, la feuille reste entière du début à la fin du pliage et il n'y a pas de perte, au contraire de la sculpture (pierre, terre et allumettes). Elle se suffit à elle-même car mis à part ses doigts, on n'a, théoriquement, besoin de rien pour plier (ce qui est moins vrai avec le wetfolding, le MC, et l'utilisation d'un plioir). Les allumettes nécessitent de la colle, la sculpture un ciseau...
Le pliage est terminé (souvent) par du modelage qui est une interprétation personnelle qui change d'un plieur à l'autre, ce n'est pas vrai pour les allumettes.
La feuille coûte moins cher que de l'argile, de la pierre ou des allumettes, il est aussi plus facile de débuter en origami.

J'attends les autres questions :cc: :rat:

Avatar de l’utilisateur
Origamimi
Ori Sensei
Messages : 1283
Enregistré le : 05 juin 2006, 17:07
skype :
Localisation : 7 = 3 4
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La singularité de l'origami

Messagepar Origamimi » 08 févr. 2016, 21:36

Renard a écrit :
plitoujours a écrit :Pour aider à réfléchir, je vais poser d'autres questions: pourquoi une feuille de papier pliée est elle différente d'une sculpture en pierre, en terre, ou même en allumettes?

La feuille est indivisible et se suffit à elle-même.
Explications : sauf si l'on coupe la feuille, ce qui est rare dans les séquences de pliages ordinaires, la feuille reste entière du début à la fin du pliage et il n'y a pas de perte, au contraire de la sculpture (pierre, terre et allumettes).

Pour être plus précis, je vous renvoie à Etienne Cliquet qui a écrit dans son interview "L’origami à l’intersection de multiples domaines de création" publiée dans Le Pli 135, page 4 :
"À la différence de la sculpture par ajout (modelage) et la sculpture par retrait (taille sur pierre ou sur bois), rien n’est ajouté ou enlevé en origami : tout se transforme. C’est une petite discipline qui trouble les grandes catégories."

Avatar de l’utilisateur
plitoujours
Ori Master
Messages : 604
Enregistré le : 24 oct. 2010, 13:42
skype :
Localisation : le trou du c** du monde
Status : Hors ligne

Re: La singularité de l'origami

Messagepar plitoujours » 08 févr. 2016, 22:27

L'origami d'après Lavoisier XD

Mais j'ai un avis un peu similaire mais différent: je pense que l'origami n'est pas de la transformation, mais de la division.
À l'inverse des autres sculpures, nous sommes dans un cas de soustraction, ou d'addition et soustraction: la sculpture sur pierre ne se base par exemple que sur la soustraction. On retire une certaine masse de la pierre qu'on ne pourra pas remettre.
La terre par contre est sur un principe d'addition. On ajoute et on retire certaines masses du matériau

Quant à l'origami, un pli équivaut à une division de la feuille ou d'une partie de la feuille, mais jamais une multiplication (à part dans le froissing mais restons sur le pli traditionnel sinon on a pas fini), et là est l'une des caractéristiques qui rendent l'origami unique, complexe, et toujours non maitrisé à 100% à mon goût

Grâce aux termes que j'ai utilisé, j'espère que vous trouverez une autre caractéristique unique à laquelle je pense

Donc Origamimi, je vais dans le sens de ton idée mais j'ai essayé de l'approfondir au maximum, mais Adam, je pense que tu auras deviné que bien étant d'accord avec toi, je ne le suis pas sur le fait que le papier est indivisible. Au contraire!
"l'art pour l'art"

et un ptit passage dans..
ma p'tite galerie
Et mon flickr


Retourner vers « Pas envie de parler de pliage ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré