Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Venez présenter à tous vos créations personnelles
Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 03 juil. 2017, 12:56

Une fois n'est pas coutume , j'ai refait un modèle une 2eme fois .

Hyppocampunk :



un peu plus travaillé et plus vivant .



Papier VOG, immodelable mais modelé quand même ...
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 18 juil. 2017, 22:24

La très célèbre vague du grand Hokusai :

La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
rouchka
Ori Master
Messages : 553
Enregistré le : 08 mars 2014, 22:01
skype :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar rouchka » 19 juil. 2017, 01:04

:inlove: une Oeuvre d'Art!
Tu veux bien nous parler du papier Mad?!
"C'est en sciant que Léonard devint scie."
Francis Blanche

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 19 juil. 2017, 08:48

J'ai la chance d'avoir sur le havre une boutique spécialisée en papier ou on trouve des trésors quand on est plieur.

D' un point de vue Lokta il en a des montagnes avec des fins de séries à pas cher .

Ici il s'agit d' un lokta blanc dont les fibres sont épaisses et amènent de forts reliefs.
Il en est de même sur le lokta bleu .
2 papiers forts en fibres, épais : 110g chaque : contre-collés. c'est du lourd et ça amené du poids à la force du typhon qui a surement provoqué cette vague et du poids à la vague elle même .

J'ai remodelé les vagues hier ( fin de séchage du MC) et donc j'aurais du ,encore une fois , faire preuve de patience avant de prendre la photo car elle est encore mieux aujourd hui .

:jap:
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
aurele
Ori Sensei
Messages : 2856
Enregistré le : 10 sept. 2005, 21:39
skype : aurele.duda
Localisation : Metz (57)
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar aurele » 19 juil. 2017, 09:02

La mer est toujours plus belle le lendemain des vacances...
Tu peux toujours mettre à jours la photo, ça fera un comparatif. Bel usage de l'épaisseur du matériau !

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 19 juil. 2017, 09:45

Sachant que pour les artistes pro c'est à la fois tous les jours et pas, les vacances ...

La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
aurele
Ori Sensei
Messages : 2856
Enregistré le : 10 sept. 2005, 21:39
skype : aurele.duda
Localisation : Metz (57)
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar aurele » 19 juil. 2017, 10:39

les barbes du papier pour l'écume sont plus dégagées et plus lisibles, très bon usage !

Avatar de l’utilisateur
tudor
Ori Master
Messages : 838
Enregistré le : 11 oct. 2006, 14:15
skype :
Localisation : Metz
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar tudor » 19 juil. 2017, 16:13

J'aime beaucoup le rendu de la montagne!

Avatar de l’utilisateur
eless
Ori Sensei
Messages : 1498
Enregistré le : 27 févr. 2009, 13:01
skype :
Localisation : Belgique
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar eless » 19 juil. 2017, 16:26

Superbe j'aime beaucoup, belle façon de représenter l'écume surtout pour la grande vague. Et effectivement, très beau relief pour la montagne.
Tu dois sans doute connaître, mais j'aime beaucoup aussi le modèle de Seishi Kasumi (http://orizuka.free.fr/index.php/post/2 ... f-kanagawa), dans un rendu plus géométrique.

(un peu hs, mais coincidence, je viens de finir le livre "la vague" de Todd Strasser basé sur une expérience psychologique hallucinante, je conseille !)

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 19 juil. 2017, 18:28

J'ai vu le film ( intitulé : « La Troisième Vague ») , c'est fort et tellement vrai .
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
Hibou
Ancien
Messages : 244
Enregistré le : 07 nov. 2016, 00:03
skype :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar Hibou » 20 juil. 2017, 17:10

J'adore ! Le papier est magnifique et se prête à merveille à ton choix de tableau !

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 20 juil. 2017, 17:19

manque plus qu'un cadre en ...bambou
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 25 juil. 2017, 23:42

Plie moi un .......



Recemment j'ai expliqué que j'avais trouvé le nom de mon style : le Wabi-Sabi ou la recherche de la beauté dans l'imperfection .
Ici la seconde particularité de ma manière de travailler a pris (ce jour) son point culminant : je ne calcule pas mes œuvres, pas de réflexion préalable , au premier jet ! Ici j'ai complètement travaillé à l'aveugle ! Et je suis donc content du résultat !



Papiers fait main
SEKISHU 29g + KITAKATA 36g
Me souvenant d' une discussion avec toi Aurèle sur la pertinence dans mon travail d' utiliser plus que jamais du papier fait main , plus j'avance et plus je conçois que je peux le faire avec toutes techniques , tant qu'il y a la maîtrise . Merci Aurèle.

La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 26 juil. 2017, 21:05

explication plus complète pour Wabi-Sabi :
Wabi-Sabi, principe de l'esthétique japonaise qui met l'accent sur la beauté trouvée dans l'imperfection

Wabi-sabi représente l'esthétique japonaise et une vision du monde japonaise centrée sur l'acceptation de la transitoire et de l'imperfection. L'esthétique est parfois décrite comme une «beauté imparfaite, impermanente et incomplète». C'est un concept dérivé de l'enseignement bouddhiste des trois marques de l'existence, en particulier l'impermanence, la souffrance et le vide ou l'absence de soi-même.

Les caractéristiques de l'esthétique wabi-sabi comprennent l'asymétrie, l'aspérité (rugosité ou irrégularité), la simplicité, l'économie, l'austérité, la modestie, l'intimité et l'appréciation de l'intégrité ingénieuse des objets et procédés naturels.

Selon Leonard Koren, wabi-sabi peut être défini comme «la caractéristique la plus remarquable et caractéristique de la beauté traditionnelle japonaise et occupe à peu près la même position dans le panthéon japonais des valeurs esthétiques que les idéaux grecs de la beauté et de la perfection en Occident. "Alors que Andrew Juniper note que un objet ou une expression peut provoquer, en nous, un sentiment de mélancolie séreuse et un désir spirituel, alors cet objet pourrait être dit wabi-sabi ".

Pour Richard Powell, "Wabi-sabi nourrit tout ce qui est authentique en reconnaissant trois réalités simples: rien ne dure, rien n'est fini et rien n'est parfait. L'auteur bouddhiste Taro Gold décrit wabi-sabi comme «la sagesse et la beauté de l'imperfection».

Les mots wabi et sabi ne se traduisent pas facilement. Wabi se référait à la solitude de vivre dans la nature, éloignée de la société; Sabi signifiait «froid», «maigre» ou «flétri». Vers le 14ème siècle, ces significations ont commencé à changer, en prenant des connotations plus positives.

Wabi connote maintenant la simplicité rustique, la fraîcheur ou la tranquillité, et peut être appliqué à des objets naturels et à l'homme.

Il peut également se référer à des facettes et des anomalies découlant du processus de construction, qui ajoutent l'unicité et l'élégance à l'objet. Sabi est une beauté ou une sérénité qui vient avec l'âge, lorsque la vie de l'objet et son impermanence sont mis en évidence dans sa patine et son usure, ou dans des réparations visibles.

Après des siècles d'intégration d'influences artistiques et bouddhistes en provenance de Chine, wabi-sabi s'est finalement transformé en un idéal distinctement japonais. Au fil du temps, les significations de wabi et sabi ont changé pour devenir plus légères et optimistes. Il y a environ 700 ans, en particulier parmi la noblesse japonaise, la compréhension du vide et de l'imperfection a été honorée comme équivalent à la première étape pour satori, ou l'illumination. Dans le Japon d'aujourd'hui, le sens de wabi-sabi est souvent condensé à la «sagesse dans la simplicité naturelle». Dans les livres d'art, il est généralement défini comme une «beauté irrégulière».

Du point de vue de l'ingénierie ou du design, wabi peut être interprété comme la qualité imparfaite de tout objet, en raison de limites inévitables dans la conception et la construction / fabrication, notamment en ce qui concerne les conditions d'utilisation imprévisibles ou changeantes; Alors sabi pourrait être interprété comme l'aspect de la fiabilité imparfaite, ou la mortalité limitée de tout objet, d'où la connexion phonologique et étymologique avec le mot japonais sabi, à rouiller. Plus précisément, bien que les caractères kanji japonais (sabi, signifiant "rouille") et (sabi, comme ci-dessus) soient différents, tout comme leurs significations appliquées, on croit que le mot original (pre-kanji, yamato-kotoba) est un et le même.

Un bon exemple de ce mode de réalisation peut être vu dans certains styles de poterie japonaise. Dans la cérémonie japonaise du thé, les articles de poterie utilisés sont souvent rustiques et simples, par exemple, les objets de Noël, avec des formes qui ne sont pas assez symétriques, et des couleurs ou des textures qui semblent mettre l'accent sur un non raffiné
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
tudor
Ori Master
Messages : 838
Enregistré le : 11 oct. 2006, 14:15
skype :
Localisation : Metz
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar tudor » 30 juil. 2017, 21:46

Très bel usage de la tesselation. On a déjà vu des dos de mouton en tesselation, mais je trouve celle-ci particulièrement bien trouvée pour l'usage, avec ces vagues dodelinant des deux cotés... Et le modelage des jambes, c'est bien le surplus de papier de la tesselation qui le permet, c'est bien ça? Une liberté de création que l'on ne voit pas exploitée assez souvent, je trouve.

La tête ne fait pas forcément mouton du premier coup, mais l'ensemble fonctionne bien. Belle réalisation.

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 30 juil. 2017, 21:58

Merci Tudor !

Le modelage des jambe : c'est à la fois le surplus et à la fois technique ( pliage angulaire 22.5°) mais je n'ai pas marqué la partie technique pour rester sur l'aspect .
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 15 août 2017, 13:26

YOGA FLAMBOYANT :



lokta et torticolis
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Adam
Ori Sensei
Messages : 1005
Enregistré le : 18 août 2015, 22:24
skype :
Localisation : La Ville
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar Adam » 15 août 2017, 14:19

Tes dernières œuvres sont vraiment belles !
Les flamants sont en une ou deux feuilles ?

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 15 août 2017, 17:56

Merci Adam .

2 feuilles ici , une par flamant rose. ça serait bien sur réalisable en une seule feuille , mais la recherche de la complexité n'est pas le but ici , mais un message (caché ou pas en fonction des affinités de lecture de chacun) comme à l'accoutumé :wink:
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 20 août 2017, 13:57

Pourquoi pas ?

La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
Hibou
Ancien
Messages : 244
Enregistré le : 07 nov. 2016, 00:03
skype :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar Hibou » 12 sept. 2017, 22:00

J'aime le concept :') Pandaérien

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 13 déc. 2017, 18:03

L'histoire d'une Iguanomobile :

QUOI :
Jamais je n’ai eu autant de doute lors de la réalisation d’un modèle.

Le but à atteindre était un effet peau de lézard qui semble déstructuré et froissé ; le crumpling façon « Hassenforder » s’imposait à moi comme une évidence :



L’étude de la peau de lézard rejoignait une réflexion sur la perfection que j’ai eu ultérieurement car celle-ci s’avérait être structurée tels une tesselation :



La meilleure façon de l’expliquer est issu d’un texte que j’ai écrit il y a peu (nov 17) :
« J’habite Fécamp, une commune française située en région Normandie. Donc en bord de mer !
J’ai eu le loisir de me promener sur ce bord de plage où la mer est rythmée par les marées ainsi que des courants parmi les plus importants du monde. En période de tempête, ici la mer est sauvage, tout peut se passer très vite, les plis provoqués par les vagues incessantes sont telle une feuille froissée, vous vous sentez dans le chaos !
Puis le lendemain vint une balade sur les hautes falaises de craie, bien loin au dessus du niveau de la plage, même temps, une mer agitée. Cependant ce n’était plus le chaos, les vagues avaient une direction spécifique, les plis étaient organisés.
L’apparent chaos n’en était plus un observé d’un autre point de vue.

Si l’on approfondit le spirituel c’est pour s’élever, or, si je m’élève j’observe d’un autre point de vue que la vision de mon travail est une contradiction :
- les pieds sur les galets j’ai visé le « Wabi-Sabi », la beauté dans l’imperfection, j’ai travaillé en cherchant le lâcher prise d’une précision vers une unicité dans la finalité, une personnalité propre à chaque œuvre pour imager le monde à travers mon regard.
- mes pieds sur la falaise de craie m’amène à penser que le chaos recherché, le défaut qui ferait toute la différence, observé avec recul, ne serait donc pas !
Mon travail ne devrait il pas s’en trouver plus beau ?

Le comportement chaotique est à la base de nombreux systèmes naturels, tels que la météo ou le climat. Ce comportement peut être étudié grâce à l'analyse par des modèles mathématiques chaotiques, ou par des techniques analytiques de récurrence et d’applications de Poincaré. La théorie du chaos est une véritable théorie scientifique qui a des applications en météorologie, sociologie,physique, informatique, ingénierie, économie, biologie et philosophie.
Elle repose sur la représentation des solutions des équations différentielles dans l'espace de phases associées : représenter les solutions sous forme de trajectoire dans l'espace plutôt que l'une des variables en fonction du temps permet de révéler la structure sous-jacente : c'est ce qui conduit à affirmer que la théorie du chaos contribue à «trouver de l'ordre caché sous un désordre apparent.»
A noter qu’il existe une dimension « fractale » dans cette théorie, la boucle est bouclée.

Il apparaît finalement un ordre dans le désordre. Une perfection dans l’imperfection.
En mon sens cela illustre parfaitement le débat entre le destin et l’existence d’un hasard, parmi les éternelles questions, essence fondamentale de nos êtres, qui nous font être en équilibre instable permanent.
La question qui reste en suspens pour moi est celle-ci : la notion d’imperfection existe elle donc ?

J’espère que cette réflexion personnelle incitera davantage de gens à réfléchir au chaos en prêtant un examen attentif aux défauts qui les entourent, à partir d’un autre point de vue. »

COMMENT :
L’idée était donc d’utiliser une tesselation comme base d’un crumpling , non pas en froissant simplement de manière désordonnée mais en utilisant la grille de la tesselation une fois celle-ci dépliée !



Il fallait donc une grille la plus petite possible mais là se trouvait un autre défi car le modèle était en papier « peau d’éléphant » …

Passer des semaines entières à plier pour déplier cet ensemble me semblait totalement dans l’esprit d’un art que j’ai pratiqué un temps : le Stone Balancing.



C’est un art éphémère qui requière de la patience et de la sensibilité afin de placer une combinaison de pierre en équilibre qui semblent être physiquement impossibles alors qu'ils ne sont en réalité que très improbables. Les roches sont naturellement équilibrées les unes sur les autres dans diverses positions sans l'utilisation d'adhésifs, de supports, ou d'autres artifices.

Cet art éphémère nécessite :
-maîtrise de soi
-équilibre intérieur
-Dépassement de soi

J’ai eu besoin de cela lors de la réalisation de la tesselation ou je n’avais de cesse de me dire que j’allais tout déplier !

Mon principal doute était dû la grille de 3 mm, ce qui me semblait peu face à un crumpling.
Mais former la tesselation forçait un froissage minimum qui s’amplifierait lors du dépliage.



La malléabilité grandissante et la souplesse en résultant semblaient confirmer peu à peu l’idée de départ de ma recherche.
Une fois la tesselation fini sur la partie désirée, et une fois déplier j’obtenais ce fameux chaos issu de l’ordre, un nouvel ordre.
Quand j’ai commencé à plier celui-ci, j’avais l’impression de plier une peau de serpent : ce qui me conforter dans le but à atteindre.
Cependant le fait de plisser à outrance a atténué la couleur originelle du papier et marque une démarcation forte entre les 2 sujets du modèle




Voici donc l’histoire d’une iguanomobile :
Modifié en dernier par madfolder le 13 déc. 2017, 20:52, modifié 1 fois.
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 13 déc. 2017, 18:05

Voici donc l’histoire d’une iguanomobile :

J’ai passé 2 années à étudier la faune de la planète Zorg. Mais je savais très bien que je n’allais pas quitter la galaxie Absurdy sans trouver d’autres sujets d’études sur les planètes avoisinantes où je fut impressionné par « Barissement » l’ éléphant-Tuba



Après avoir contourné l’ étoile ald-aberrant, je m’approchâmes d’une planète dénommé Sogrenu .

Le temps d’une halte j’ai pu capter les images suivantes d’une créature quelque peu froissé par ma présence :






Je dédicace ce modèle à Jean Claude Correia et à notre ARGIL :)
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
Alexis
Ori Sensei
Messages : 2038
Enregistré le : 29 nov. 2007, 22:14
skype :
Localisation : Lille
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar Alexis » 14 déc. 2017, 08:57

Magnifique :lov:
J'aime particulièrement le lézauto (rien à voir avec le pays éponyme). L'histoire de la réalisation est inspirante :great:

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Madfolder : le Plieur Fou en Thérapie

Messagepar madfolder » 14 déc. 2017, 09:05

Merci Alexis :jap:
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum


Retourner vers « Créateurs, créations »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré