Page 1 sur 2

comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 04 mars 2009, 15:48
par tobiasBora
Bonjour :)
Je voulais me lancer dans l'utilisation de Crease Pattern mais je ne sais pas comment les utiliser. Comment fait t'on ?

Merci d'avance :D

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 04 mars 2009, 20:15
par Senkou
Tiens donc mais il me semble qu'Eric avais raison ^^

Bonsoir tobiasBora ^^

Bienvenue parmi nous !

Je vais limite faire du copier coller ! Mais bon tant pis ! Je n'ai pas non plus la réponse à ta question ! Mais en tant qu'hôte (récent je le conçois ^^ ) je t'invite à te présenter : en cliquant ici et d'en profiter pour ajouter ta localisation à ton profil : en cliquant ici ^^

Pour la localisation c'est devenu "obligatoire" à la demande d'Eric et avec l'application du chef chef ^^ (pour plus d'infos sur ça clique ici)

Bonne continuation ;)

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 05 mars 2009, 13:25
par tobiasBora
Je veux bien me localiser, mais je ne trouve pas la partie "localisation". Où-est-ce ?

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 05 mars 2009, 13:29
par aurele
Panneau de l'utilisateur, onglet Profil ^^

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 05 mars 2009, 14:49
par Eric Joisel
Dans la création en origami, il y a 2 secteurs bien distincts :
• Un côté créatif et artistique, évidemment ;
• mais avoir des idées ne sert à rien si on a pas la technique pour les réaliser.
Cet aspect technique me semble intimement lié à la compréhension des CPs. Donc pour moi, comprendre les CPs vient après PLUSIEURS ANNÉES de pratique de l'origami et de la lecture de diagrammes, et son intérêt essentiel est de préparer la création de ses propres cocottes.

A 52 ans, je me considère comme la génération d'AVANT INTERNET, qui ne disposait pas d'internet ou de forums pour progresser. Il y a 15 ou 20 ans, il fallait compter 4 à 5 années de pratique de l'origami, disons à raison d'1H par jour tous les jours, pour être capable de créer son 1er modèle (mis à part quelques très rares plieurs au QI surdéveloppé, comme des Lang, Montroll, Wu, ou Satoshi, mais ces gens sont hors-norme).

Les choses sont plus simples et plus rapides pour les jeunes, avec toute l'aide que vous pouvez trouver sur le net. Mais je pense que cet "entraînement" avec les diagrammes doit quand même être de l'ordre de 2 ans-2ans1/2, AVANT de s'essayer aux CPs. Il FAUT avoir plié de très nombreux diagrammes, très différents les uns des autres pour savoir reconnaître immédiatement des CPs partiels comme la base oiseau ou d'autres, qui vont souvent être incluses dans dans des CPs plus compliqués.

Ce serait intéressant que des jeunes membres du Fofo nous donnent ici le nombre de mois ou d'années de pratique passées avant de "s'attaquer" aux CPs.

Des méthodes pour commencer les CPs ? Il y en a sans doute plusieurs. Y a-t-il des topos sur le sujet sur le net, c'est possible. Je laisse les plus jeunes répondre là-dessus. Pour les vieillards comme moi, l'une des méthode sûre et efficace était la suivante :
• on plie des modèles de complexité moyenne en lisant des DIAGRAMMES, plutôt du style mathématique et répétitif (Montroll en est un exemple parfait pour moi).
• une fois le modèle terminé, on le déplie complètement (AIE !).
• on obtient un CP, avec en prime le sens des vallées et des montagnes. On peut l'étudier consciencieusement, comprendre où se trouvait les pattes, les oreilles, cornes, queue, etc..., et repérer les figures plus basiques comme la base oiseau dont je parlais, etc...
• on pourra enfin comparer ce CP résultat avec le process-folding du diagramme, pour essayer de comprendre comment on a obtenu ce résultat.

Me concernant, je suis assez nul en géométrie. J'ai créé mes 1ers modèles 4 ou 5 ans après avoir débuté (comme tout le monde de l'époque). Ceux-ci étaient ce que j'appelle des "victoires faciles" en box-pleating, du genre l'escargot ou le hérisson. Ensuite, c'est après 6 mois de la méthode que je viens d'évoquer (pliage/dépliage total), que j'ai créé mon 1er modèle en technique classique, mon rat.

Il faut bien comprendre une chose :
• si la LECTURE DE DIAGRAMMES est PASSIVE, on se laisse porter par l'auteur, à la limite sans réfléchir,
• la lecture de CPs se doit d'être ACTIVE. C'est au lecteur de se creuser la cervelle. C'est TRÈS différent, et je ne suis pas sûr que ça convienne à tout le monde. Ça suppose à mon sens de passer du stade d'AMUSEMENT par ci par là, à la PASSION et une pratique beaucoup plus intensive.

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 05 mars 2009, 18:39
par tobiasBora
Merci beaucoup pour ta réponse. Je crois que je vais travailler... Mais, pourriez vous me montrer des CPs faciles à comprendre SVP ?

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 05 mars 2009, 21:39
par cecile
Merci Eric pour tes explications..
Heu, je vais être moins constructive mais ça a le mérite de me faire sourire .. :oops:
Le crease pattern le plus simple du monde (et le diagramme en prime) du célèbre stégosaure :
http://www.josephwu.com/Files/PDF/stegosaurus.pdf

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 05 mars 2009, 22:10
par Alexis
cecile a écrit :Le crease pattern le plus simple du monde

C'est vrai qu'il est simple ce CP, mais je ne suis pas d'accord pour dire que c'est le plus simple.

N'oublions pas le CP du drapeau de la Libye :mrgreen:

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 06 mars 2009, 16:12
par tobiasBora
Merci, mais quand je parle d'un CP facile, ce n'est pas non plus 1 seul plis !

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 09 mars 2009, 18:24
par tobiasBora
personne ?

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 09 mars 2009, 18:36
par Alexis
Tu peux essayer celui , je l'ai réussi et je suis loin d'être un expert en CP

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 09 mars 2009, 19:13
par tobiasBora
Merci. Je vous tiens au courant de mon avancement dans ce CP...

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 10 mars 2009, 09:14
par tobiasBora
Ca y est ! J'ai réussi mon 1e CP ! Trop content !

Mais je l'ai fait en pré-pliant les traits. Comment faire maintenant pour pouvoir le faire au fur et à mesure, sans utiliser le CP ? (sans faire des pré-plis)

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 10 mars 2009, 10:39
par Shanti
Tiens, ce site devrait te convenir : http://spinflipper.com/origami/cp/
(cela dit moi j'y arrive pas)

bonne chance :cc:

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 10 mars 2009, 11:22
par Alexis
tobiasBora a écrit :Ca y est ! J'ai réussi mon 1e CP ! Trop content !

Mais je l'ai fait en pré-pliant les traits. Comment faire maintenant pour pouvoir le faire au fur et à mesure, sans utiliser le CP ? (sans faire des pré-plis)

Je crois que c'est la progression normale, la première fois en pré-pliant (sauf peut-être pour les génies du CP) et ensuite tu pratiques pour trouver une méthode de pliage qui te convienne.

De toute manière, je n'ai que trois conseils à te donner, il faut :
  • pratiquer
  • pratiquer
  • pratiquer

C'est la base de toute activité dans laquelle tu veux progresser... Bon courage pour la suite

Re: comment utilise t'on le Crease Pattern

Posté : 30 mars 2009, 15:55
par eless
Alexis a écrit :N'oublions pas le CP du drapeau de la Libye :mrgreen:


Le CP du drapeau de la Libye est plus dur que celui de Cecile, car il ya le drapeau, et le baton qui le fait tenir...il y a donc plus de plis !

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 23 août 2010, 17:13
par Negblan
Bonjour,
j'ai quand même un peu de mal à piger la rationalité là dedans (sans indifférer l'aspect créativité, bien entendu). Chaque auteur faisant des CP plus ou moins différents, avec couleurs et sans couleurs, avec logiciel ou simple photo, quand je tombe sur un de ces patterns j'ai toujours l'impression que je vais aussi devoir adopter une certaine conception de la méthode par l'auteur, alors qu'avec les diagrammes on est quand même en présence d'un langage qui s'apparente à un code universel, ou en tout cas un début de convention.

Prenons cet exemple déjà cité du coq : je me retrouve devant ça, je ne vois pas à quel moment un contre-pli intervient, par quelle base il faut attaquer, ni pourquoi il y a du rouge et du bleu ici et pas dans des patterns d'autres auteurs. Est-ce une indication pour la base ? Autre ? Pourquoi les CP n'utilisent pas la convention du pointillé comme dans les diagrammes pour certains pli ?

Bref, j'ai beau lire assidûment quelques tuto en anglais pour la plupart, j'ai l'impression à la vue de certains patterns qu'il faudrait un tutoriel pour chaque auteur :roll: Je suis prêt à potasser la rédaction d'un tuto francophone pour le wiki, si trouve et comprends un jour le scénario qui régit tous les CP :siffle:

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 23 août 2010, 17:30
par Dahut
Negblan a écrit :Prenons cet exemple déjà cité du coq : je me retrouve devant ça, je ne vois pas à quel moment un contre-pli intervient, par quelle base il faut attaquer, ni pourquoi il y a du rouge et du bleu ici et pas dans des patterns d'autres auteurs. Est-ce une indication pour la base ? Autre ? Pourquoi les CP n'utilisent pas la convention du pointillé comme dans les diagrammes pour certains pli ?


Le rouge et le bleu indiquent le sens des plis (vallée ou montagne). Certains auteurs les indiquent, d'autres non. Quand aux conventions, les pointillés ne sont pas vraiment adaptés aux cp, ici ça va mais pour un cp plus complexe ça devient illisible, on joue donc plus sur la couleur (noir/rouge, bleu/rouge ou vert/rouge le plus souvent) ou l'épaisseur du trait pour différencier les vallées et montagnes. Il n'y a pas de convention ici, chacun utilise un peu ce qu'il vaut, mais ça n'a pas vraiment d'importance, le tout est d'avoir deux type de traits facilement différentiables. Et ça n'a aucune importance de savoir sie le rouge par exemple représente les vallées ou les montagnes, ça dépend de quel côté de la feuille on se place...

Quand à par ou il faut attaquer un CP, c'est rarement indiqué, c'est l'expérience qui permet de savoir ça, parfois on n'a aucune autre solution possible que de marquer tous les plis et essayer de tout collapser d'un coup...

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 23 août 2010, 17:56
par gachepapier
Parfaitement résumé, Dahut.

Par ailleurs, ce qui semble aujourd'hui faire l'objet de conventions quasi-universelles pour les diagrammes a eu besoin d'évoluer, le chaos historique des styles et des représentations de chaque auteur a duré des décennies...

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 24 août 2010, 01:00
par Negblan
Dahut a écrit :Quand à par ou il faut attaquer un CP, c'est rarement indiqué, c'est l'expérience qui permet de savoir ça, parfois on n'a aucune autre solution possible que de marquer tous les plis et essayer de tout collapser d'un coup...


C'est juste, c'est ce que j'ai essayé de faire avec des CP que je n'ai pas compris (ou visualisé tel quels) et rencontré grâce à ce forum. Sans succès.
Je ne recule pas devant "l'expérience" qui semble être la clef de voûte de l'approche par le patterns, mais je ressens comme un vide entre les deux (diagrammes/CP) et la vérité de la progression se trouve probablement entre les deux, du moins pour les occidentaux : c'est comme comparer des tablatures au solfège. Les deux fonctionnent, il manque des choses à l'un et à l'autre, selon le but recherché. L'idéal est sûrement dans la compréhension immédiate de l'harmonie et du rythme (moyennant quelques efforts), exactement ce qui manque aux deux (Diagrammes/CP) : dans le pattern tel que je le visualise chez certains auteurs sur le net, j'ai une somme de plis qui marque un but à atteindre, mais rien pour démarrer ou se corriger soi-même. Je trouve qu'il leur manque du scénario, une forme de narration que je trouve pourtant dans les diagrammes, et c'est ce qui me plaît le plus dans l'origami, ce moment où la somme des pliages précédents informe une vie, en un seul ou plusieurs moments.

Je suppose donc qu'il doit y avoir du bon à prendre dans la formule diagramme par son côté narratif, et du très bon à piocher dans les CP par leur aspect "figure à plat" (on est pas loin de la programmation !), et pour revenir et finir sur la convention, sûrement du bon à inventer pour conventionnaliser une méthodologie de type "voie du milieu" ...

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 24 août 2010, 12:17
par argil
En fait les Canevas de Plis posent deux problèmes : d'une part les points de référence (c'est sur ce point que je bloque par rapport à celui du magicien) et ensuite le collapse car c'est au plieur de déterminer le Process Folding.

Le premier point peut être résolu grâce à une imprimante ou une photocopieuse en A3 ou par la simple mesure (ça c'est la théorie mais pour la pratique c'est beaucoup moins évident).

Pour le second point, je croit qu'il n'y a que la pratique et j'en profite pour remercier Alexis :kiss: qui depuis le début de l'année a eu l'heureuse initiative d'introduire un Crease Pattern dans chaque challenge de pliage (ce qui double son travail de recherche) et m'a permis (très certainement à d'autres aussi de plier leurs premiers crease pattern).

Pour des approches un peu plus intermédiaire, la seule possibilité actuelle est de profiter de la gentillesse d'autres plieurs qui dévoilent une partie du process folding de CP Complexes (c'est le cas notamment pour Ryu Zin et la guèpe de Kamiya et pour la carpe avec les écailles de Lang sur le forum anglais)

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 06 sept. 2010, 11:26
par Orimunshine
Heureusement qu'il existe des auteurs comme R. J. Lang ou Roman Diaz pour dévoiler les techniques de conception et qu'il y a pas mal d'infos sur le sujet sur Internet.
Le paradoxe c'est qu'il est recommandé lorsqu'on débute la conception de CP de commencer par des modèles de niveau simple à intermédiaire alors que la plupart des CP sont de niveau complexe. Jusqu'à récemment il n'y avait pas beaucoup d'auteurs ou de sites qui proposent à la fois le diagramme et le CP d'un modèle de niveau intermédiaire.

Est-ce parce que certains créateurs ont encore peur qu'on ne décrypte trop vite leurs modèles les plus accessibles et qu'on leur vole les fruits de leur travail ? Et s'ils fournissent uniquement les CP les plus complexes c'est qu'ils savent que seul un petit nombre d'initiés saura les exploiter ?

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 06 sept. 2010, 11:39
par gachepapier
Non, je ne pense pas que cela résulte d'un calcul:

- il est beaucoup plus simple de publier un CP qu'un diagramme pour un modèle complexe, dessiner une centaine d'étapes ou plus, c'est un boulot monstrueux;
- il est trivial de déplier un modèle simple pour avoir le CP - pourquoi se fatiguer à le publier ?

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 06 sept. 2010, 11:47
par Julien Gritte
+1 avec gachepapier (même si quelques auteurs "calculent" mais ils restent une poignée dans l'univers de générosité des plieurs)

Actuellement, la technique du CP nécessite d'acquérir les techniques de pliages. Etant une découverte moderne, ça peut paraître normal. Peut-être que dans pas si longtemps, une "école/pensée des CP" émergera et se disloquera complètement des autres techniques de pliage/conception, qui sait?

Mais tout cela ne sont que des techniques, l'essence est dans le rendu et comme le pense Yoshizawa, la liberté commence par la pratique physique.

Re: comment utilise-t-on le Crease Pattern

Posté : 10 sept. 2010, 12:58
par Dahut
Pour les CP publiés souvent complexes, il faut voir aussi qu'un certain nombre de plieurs (Lang en particulier, mais il est loin d'être le seul) commencent par concevoir leur modèle "a plat" sous forme d'un CP, et donc cela ne leur coute strictement rien en temps de publier le CP, vu qu'il l'ont fait pour créer le modèle.