Epine dorsale, y a un truc?

Les matériaux, les techniques particulières (wet-folding, froissage etc.)
Avatar de l’utilisateur
Pitof
Ori Sensei
Messages : 3200
Enregistré le : 07 juin 2011, 07:36
skype :
Localisation : pliagedepapier.com
Status : Hors ligne

Epine dorsale, y a un truc?

Messagepar Pitof » 04 juil. 2011, 22:57

Bonjour,

Avez-vous un truc pour cacher toutes les couches dans l'épine dorsale?
Je me suis apperçu que c'était un problème récurant chez moi. Lorsque le modèle comprend quelques épaisseurs, je n'arrive pas à ce que "l'épine dorsale" soit bien nette. Elle est toujours plus ou moins ouvert mettant en évidence les nombreuses couches. Cela est encore plus embétant avec un papier bi-color où l'épine dorsale apparait alors dans la mauvaise couleur. Au fur et à mesure des couches, l'épaisseur du papier me fait perdre de la largeur même si je m'applique sur la précission.

D'avance, je vous remercie pour vos trucs, astuces et conseils.

Christophe
A court d'idées ou envie de progresser... faites un tour ici

Avatar de l’utilisateur
gachepapier
Ori Sensei
Messages : 2641
Enregistré le : 26 mai 2008, 11:14
skype :
Localisation : plus à l'Est
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Epine dorsale, y a un truc?

Messagepar gachepapier » 05 juil. 2011, 07:25

Oui, il y a parfois un truc ;)

Essentiellement, il faut que le dos comprenne deux enfoncements ("sinks"). Dans ce cas là, on peut en faire un qui sert de poche et l'autre on le glisse dans cette poche au lieu de l'enfoncer sur lui même. On a donc une couche de papier qui vient cacher toutes celles en-dessous. Un exemple (de mémoire) se trouve dans le cheval Clydesdale de Quentin Trollip, mais il y en a d'autres, que ce soit prévu explicitement par le diagramme ou non, j'ai comme dans le souvenir de l'avoir fait sur le tigre de Sipho Mabona.
gachepapier

mon blog.

Avatar de l’utilisateur
aurele
Ori Sensei
Messages : 2858
Enregistré le : 10 sept. 2005, 21:39
skype : aurele.duda
Localisation : Metz (57)
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Epine dorsale, y a un truc?

Messagepar aurele » 05 juil. 2011, 10:06

Il faut parfois aussi faire preuve d'une précision relative : quand tu maîtrises vraiment ton modèle, tu peux trouver des endroits dans la séquence où les plis n'ont pas forcément à être pile au bon endroit, et t'autoriser ainsi des décalages de couches qui permettent de recouvrir l'axe.

Avatar de l’utilisateur
Pitof
Ori Sensei
Messages : 3200
Enregistré le : 07 juin 2011, 07:36
skype :
Localisation : pliagedepapier.com
Status : Hors ligne

Re: Epine dorsale, y a un truc?

Messagepar Pitof » 05 juil. 2011, 14:49

Hmmm, ça fait la différence entre la théorie et l'art... :)
J'ai encore beaucoup de travail :o
Merci pour vos conseils
A court d'idées ou envie de progresser... faites un tour ici

Avatar de l’utilisateur
gachepapier
Ori Sensei
Messages : 2641
Enregistré le : 26 mai 2008, 11:14
skype :
Localisation : plus à l'Est
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Epine dorsale, y a un truc?

Messagepar gachepapier » 05 juil. 2011, 15:06

:mrgreen:

Il faut comme dit (implicitement) Aurèle aussi tenir compte du matériau - le papier n'est pas infiniment fin :jap:. Au début que je pliais, j'étais obsédé par la précision du carré de départ, ça me rendait malade de savoir que beaucoup des papiers prédécoupés sont (pour diverses raisons) rectangulaires, voire même pas droits. En tenant compte du matériau et de ses "imperfections" on plie beaucoup beaucoup mieux au final.
gachepapier

mon blog.

Avatar de l’utilisateur
Pitof
Ori Sensei
Messages : 3200
Enregistré le : 07 juin 2011, 07:36
skype :
Localisation : pliagedepapier.com
Status : Hors ligne

Re: Epine dorsale, y a un truc?

Messagepar Pitof » 05 juil. 2011, 16:59

gachepapier a écrit :le papier n'est pas infiniment fin

C'est bien la théorie dont je parlais

gachepapier a écrit :Au début que je pliais, j'étais obsédé par la précision du carré de départ, ça me rendait malade de savoir que beaucoup des papiers prédécoupés sont (pour diverses raisons) rectangulaires, voire même pas droits.

Oui, je comprends, je dois être à cette phase là :?

gachepapier a écrit :En tenant compte du matériau et de ses "imperfections" on plie beaucoup beaucoup mieux au final.

Et là, c'est l'art dont je parlais :P
Mais y a pas que le papier qu'a des imperfections... je vai aussi travailler sur les miennes. :wink:
A court d'idées ou envie de progresser... faites un tour ici

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Epine dorsale, y a un truc?

Messagepar madfolder » 12 févr. 2014, 12:36

Parfois il faut fonctionner à l envers , je m' explique :
au lieu de rechercher la précision , il m arrive en prévision de ce problème de "dorsal" de décaler très légèrement dès le départ mes plis de manière à ce que au final le dernier plis du dessus cache ceux du dessous , mais cela est faisable soit avec l expérience soit en ayant déjà effectué le pliage en question au moins une fois .
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum


Retourner vers « Côté technique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré