Mise en valeur photographique

Tout ce qui est en rapport avec la mise en valeur de vos modèles. Pour ne plus voir de photos floues, jaunes, mal cadrées (rayer la mention inutile)
yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Mise en valeur photographique

Messagepar yorigami » 21 avr. 2007, 12:13

Salut les poteaux,
J’ouvre un petit topique sur le thème de la mise en valeur photographique de vos modèles une fois pliés.
L’idée ici est d’aller un peu plus loin que le simple cliché souvenir que l’on classe entre Tati Jeannine et le cousin Norbert dans l’album de famille.
Non madame zé messieurs, l’idée ici est d’utiliser les trucs de pros (photographes, infographistes, maquettistes, designers, maîtres nageur… ), pour que vos pliages une fois photographiés deviennent les plus beaux du monde.
Ho, mais j’entends dans le fond des voix qui s’élèvent et ronchonnent : — « Mais je suis nul, je ne sais pas faire les photos, j’ai un appareil photo bas de gamme, j’ai deux mains gauches et onze orteils… » Rassurez-vous moi aussi (heu, sauf pour les orteils) .
Non, pas besoin de super matos ou de super connaissances en photographie ou infographie ici, juste un sens de la débrouille et du système D et quelques bases. Bien souvent peu de choses différencient un « mauvais cliché » d’un bon. Un cadrage, une lumière, une mise en scène... et le tour est joué.
Bien entendue, je n’ai pas toutes les solutions à tous les problèmes parfois (souvent) mes idées sont nulles, voir aussi appétissantes qu’un gratin de salsifis (beurk, beurk), c’est pourquoi, je compte sur vos commentaires, remarques, critiques, questions, participations à ce topique.
Je compte aussi sur les ténors du pliage, qui ont derrière eux une solide expérience d’expositions, de livres, de photos pour apporter des idées et des solutions différentes dans ce topique.
Pour étayer tout ce programme, j’ai demandé l’autorisation à Liseron, d’utiliser son superbe travail visible ICI.
Nous allons donc, pour commencer, construire le book de Liseron en reprenant tous ou presque tous les clichés, les analyser, les corriger et les restituer avec le petit plus qui fera je l’espère la différence.
J’espère que ce programme vous plaira.

A++

Avatar de l’utilisateur
Sosuke
Ori Master
Messages : 709
Enregistré le : 10 mars 2007, 10:27
skype :
Localisation : Rouen
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar Sosuke » 21 avr. 2007, 14:38

Ce programme et ce topic s'anonce d'ores et déjà interessant.

Non madame zé messieurs, l’idée ici est d’utiliser les trucs de pros (photographes, infographistes, maquettistes, designers, maîtres nageur… ), pour que vos pliages une fois photographiés deviennent les plus beaux du monde.

Il font quoi les maîtres-nageur..........?

Bien entendue, je n’ai pas toutes les solutions à tous les problèmes parfois (souvent) mes idées sont nulles, voir aussi appétissantes qu’un gratin de salsifis (beurk, beurk)

C'est bon le salsifie, en plus c'est bien pour l'organisme car c'est plein de fibres. Ok je..............., j'y vais........:out:

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 22 avr. 2007, 17:47

Minitut Liseron part one, le chapeau.
Voici comment j’ai procédé pour le chapeau de Liseron.
Pour ce modèle, j’ai utilisé Photoshop. Dans un prochain minitut, je vous expliquerais comment préparer la scène pour éviter tout le travail en post production pour créer le nouvel arrière-plan.

1/ Analyse de l’image :
Pour ceux qui on l’habitude des petits tuto de pliages, le raisonnement est le même. La première étape passe par la simplification de l’élément à traiter.
Image

2/ Sous Photoshop, je passe la photo en mode « Niveaux de gris » pour isoler les nuances faibles, moyennes et fortes de mon image. C’est plus simple à gérer et pour mon œil et pour mon cerveau.
Image

3/ Puis, je passe un flou gaussien pour transformer les formes en zones grises (vous obtenez le même résultat en plissant les yeux).
Image

4/ J’augmente le contraste pour voir les masses sombres et les masses claires qui vont attirer mon regard.
Image

5/En rouge, les zones qui attirent mon regard. Ça part dans tous les sens, il faut rééquilibrer tout cela de façon à attirer l’œil que sur le chapeau.
Image

6/ Première chose, je recadre mon image et je garde l’essentiel.
Image

7/ Ensuite je supprime le fond que je remplace par un gris dégradé pour isoler mon modèle. Je garde le buste qui est cohérent dans ma scène.
Image

8/ Je rajoute un jus de couleur pour réchauffer la scène, elle devenait un peu terne à cause du gris. La couleur est la même que celle du chapeau avec un peu plus de rouge et de jaune.
Image

9/ je rajoute une frise à mon cadre pour pousser l’œil à aller vers l’intérieur de l'image.
Image

10/ Je rajoute deux ombres croisées sous le buste pour supprimer l’impression de flottement.
Image

11/ Je rajoute un peu de contraste sur le buste pour bien le décoller du fond. Une petite griffe pour personnaliser le cadre (là, j’ai fait simple).
Image

Bon, alors je sais, beaucoup de personnes n’ont pas un logiciel de retouche d’images comme Photoshop et pour un premier tuto ce n’est pas très simple.
Pour la présente image, il faudra donc retenir deux choses :

A / le recadrage est l’une des bases essentielles à la mise en avant de vos modèles.
Ici nous avons choisi le recadrage le plus simple, sujet au centre de l’image.
Lors de la prise de vue, pensez donc au cadrage avant tout, il vous permettra d’optimiser votre photographie.

B/ Le cadre dans le cadre. C’est un principe très connu en mise en page. Pour attirer l’œil, rien de tel qu’une zone qui encadre votre sujet. Une zone blanche comme ici, mais cela peut aussi être une couleur complémentaire en opposition à votre couleur de modèle, une matière… il y a plein de solutions que nous aborderons plus tard dans un autre minitut.
Pour le cadre, tous les logiciels standards vous proposent cette option. Word fait cela très bien.
Si la photo est déjà sur papier, une simple feuille avec un découpage rectangulaire en son centre peut faire un cadre, on appelle cela une Jeannette.
La petite subtilité, c’est de rajouter un filet simple, double ou autre pour souligner le cadre intérieur afin d'accentuer encore la zone où doit se porter le regard.

Voici l’image sans cadre et recadrage, et avec.
Image Image

Voilà à bientôt pour une autre photo.
Modifié en dernier par yorigami le 22 avr. 2007, 17:59, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
aurele
Ori Sensei
Messages : 2869
Enregistré le : 10 sept. 2005, 21:39
skype : aurele.duda
Localisation : Metz (57)
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar aurele » 22 avr. 2007, 17:53

Lionel, vraiment merci beaucoup ce début d'initiation ! ça faisait longtemps que je cherchais des bases de ce type.

Avatar de l’utilisateur
elissande
Ori Sensei
Messages : 1086
Enregistré le : 21 juin 2005, 15:29
skype :
Localisation : Villeurbanne
Status : Hors ligne

Messagepar elissande » 22 avr. 2007, 18:16

Merci beaucoup pour le tuto !

sinon pour ceux qui ne possedent pas photoshop, j'ai glané un programme de retouche photo qui est en freeware, Paint.net, que l'on peut telecharger a cette adresse :

http://www.getpaint.net/index2.html

et en plus il est en francais
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Julie
Messages : 85
Enregistré le : 04 sept. 2005, 18:45
skype :
Localisation : Montréal,Québec,Canada
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar Julie » 22 avr. 2007, 20:27

C'est super cool ce tuto!!!
Merci beaucoup et beau travail Yorigami!
Domô arigatô gozaimasu!
On peu faire un truc semblable sans tablette grapgique?

liseron
Messages : 108
Enregistré le : 13 oct. 2005, 21:34
skype :
Localisation : Saint Séries
Status : Hors ligne

un grand merci

Messagepar liseron » 22 avr. 2007, 23:05

bonsoir yorigami,

c'est super ce que tu proposes

c'est sûr, dans la retouche sur "capeline", le chapeau saute vraiment aux yeux, et de la belle façon en plus
alors quand tu expliques le procédé, c'est génial

j'admire, mais je ne me sens pas "cap" , du moins pas encore !!!

cordialement
liseron

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 23 avr. 2007, 08:50

>>Aurèle, merci, le prochain minitut parlera de la profondeur de champ et des bonnes proportions d’une image.
>>Elissande, oui tu as raison, je suis un peu borné avec Photoshop, mais il existe plein d’autres logiciels gratuits super performants qui font très bien tout ce que j’explique plus haut.
>> Julie, la tablette aide bien, c’est vrai, mais pour ce genre de boulot ce n’est pas indispensable.
>> katajiena, toute la partie postproduction sur Photoshop peut être supprimée si tu prépares bien ta scène avant de photographier. Je prépare un tuto pour vous expliquer comment avec « deux bouts de ficelles » fabriquer un petit studio pour photographier vos modèles avec une belle lumière.
>>Liseron, pour les minituts l’idée est avant tout de vous filer quelques bases simples. Si lors de la prochaine séance photo, tu te dis « bien penser au cadrage » alors je serais super content. :wink:
A++

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 28 avr. 2007, 11:58

Minitut Liseron part two, le chapeau.
Voici le deuxième minitut avec au programme les proportions d’une image et la profondeur de champ.

1/ Analyse de l’image :
La première chose qui me dérange sur cette image est le rapport hauteur largeur. Le cadrage semble tasser les chapeaux
Image

2/ je décide donc de recadre à la française (dans le sens de la hauteur, à l’italienne dans le sens de la largeur).
Image

3/ malgré mon recadrage j’ai toujours ce problème de tassement, mon visuel est contraint dans un presque carré.
Image

4/ je vais donc essayer de resserrer mon cadrage pour donner une dynamique plus verticale à mon image.
Image

5/ je détoure les deux sujets, que je place sur deux calques différents en respectant le premier et deuxième plan.
Image

6/ je rapproche mes deux têtes l’une vers l’autre pour resserrer mon cadrage.
Image

7/ je place mon fond en utilisant la même technique que le précédent tuto. Je prends garde à bien respecter la perspective de mon image. Pour augmenter la mise en valeur du sujet, j’opte pour un dégradé circulaire.
Image

8/ j’assombris les deux piédestaux pour fusionner le décore et l’avant-plan de mon fond.
Image

9/ j’intègre mon cadre, cette fois-ci, je lui donne un aspect métal, pour lui donner un peu plus de classe.
Image

10/ J’intègre ensuite quelques finitions. Pour terminer une profondeur de champ, pour propulser le premier modèle vers l’avant de l’image.
Image

11/ Je repars de l’image 9 et je refais la même chose, pour propulser le deuxième modèle vers l’avant de l’image
Image


Pour la présente image, il faudra donc retenir deux choses :

A / les proportions d’une scène sont importantes lors de la photographie.
Utilisez toujours des rapports aux formats simples en prenant modèle sur les objets qui nous entourent. Le nombre d’or 1/1,618 , A4 1/1,414, le 2/3, le 16/9… sont des formats d’images standards auxquels nous accordons en règle générale un équilibre visuel.
Pensez-y lors de vos photographies.

B/ L’œil et le cerveau de l’homme détestent le flou. Dès que vous collez un flou sur une image, inexorablement le cerveau demande à l’œil de trouver quelque chose de net auquel il pourra se raccrocher. Dans une image, la profondeur de champ vous permettra de jouer sur premier et deuxième plan et ainsi mettre en évidence un sujet qui au départ pouvait sembler perdu pour l’image.
La profondeur de champ est très facile à obtenir avec un appareil numérique photo autofocus.
Cadrez l’objet que vous souhaitez net, en appuyant un peu sur le déclencheur pour qu’il fasse la mise au point, puis sans déclencher, mais tout en conservant le doigt sur le bouton cadrer votre image en intégrant le deuxième objet qui lui sera flou.

Voilà a bientôt pour une autre photo.

Avatar de l’utilisateur
Kinzo
Messages : 94
Enregistré le : 27 déc. 2006, 22:56
skype :
Localisation : Nantes
Status : Hors ligne

Messagepar Kinzo » 28 avr. 2007, 17:58

Merci beaucoup pour ces minitut !!

Comme ceux des challenges,
ils me donnent vraiment envie de me lancer !!

Bravo pour les photos de Liseron, elles sont très belles !!
Image

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 04 mai 2007, 20:55

Minitut Liseron part three, la lumière.
Voici le troisième minitut avec au programme, l’importance de la lumière dans une image.
Pour la série de photos qui va suivre aucune correction post production sous photoshop, juste des réglages différents de l’appareil photo et l’utilisation d’une lumière naturelle, halogène et d’une cage de diffusion, fabrication maison (qui fera l’objet d’un prochain minitut).

1/ Contre jour sans flash, réglage tout automatique.
Ombres fuyantes, sujet sous éclairé.
Image

2/ Flash, réglage tout automatique.
L’ombre passe derrière le sujet, les ombres sont dures et très marquées.
Image

3/Halogène distant.
L’ombre marquée passe au sol, l’image devient jaune.
Image

4/Halogène proche.
L’ombre très marquée passe au sol, l’image devient jaune, le sujet se bouche à l’avant.
Image

5/Cage de diffusion, halogène proche, réglage tout auto, flash out.
L’ombre devient diffuse, l’image devient jaune, sujet est sous éclairés.
Image

5/Cage de diffusion, halogène proche, réglage bracketing +0,5, flash out.
L’ombre devient diffuse, l’image devient jaune, éclairage plus équilibré.
Image

6/Cage de diffusion, halogène proche, réglage bracketing +0,5, correction de blanc avec le réglage sur « lumière halogène », flash out.
L’ombre devient diffuse, l’image retrouve ses couleurs, éclairage plus équilibré.
Image

La lumière qu’elle soit, artificielle ou naturelle, influe sur votre modèle de deux façons :
En modifiant les couleurs, en modifiant les ombres.
Si vous placez l’image 02 et la 07 côte à côte vous constaterez que même si le sujet et plus illuminé par le flash, il semble complètement « froid » dans l’image. L’ombre provoquée par le flash ajoute un élément qui « casse » la mise en scène.
La lumière plus douce et subtile de la dernière prise de vue ainsi que les ombres diffuses donnent un côté plus vivant au pliage. Il ne manque que les réflecteurs pour rehausser l’éclairage (pas utilisé pour ce minitut).

Pour la présente image, il faudra donc retenir deux choses :
A/ inutile de « griller » vos photos avec une utilisation du flash mal adaptée ou une surexposition de votre modèle.
Une lumière douce (lumière extérieure du matin ou du soir, lumière par temps nuageux, lumière diffusée par une vitre recouverte d’une feuille de papier fin…) donne souvent de très bons résultats qui valorisent votre modèle.
B/ tous les appareils photos numériques (même sur certains téléphones portables) disposent d’un mode appelé « bracketing » ou indicateur d’exposition.
Cette petite barre qui ressemble à cela
-2..1..0..1..+2
Permet d’éclaircir une prise de vue sans utiliser de lumière additionnelle (flash ou autres), si vous déplacez le curseur vers la droite (comme ceci -2..1..0..1..+2).
Pensez-y au moment de la prise de vue, cela vous évitera de cramer vos images qui manquent d’un peu de luminosité.
Il existe aussi une option qui balance les blancs de votre image en rapport de l’éclairage ambiant.
Cette fonction ressemble à une barre où apparaît par ordre « AWB » ou « WB » qui signifie auto puis un soleil, un nuage, une ampoule, un néon et un halogène plus une fonction « Blancs personnalisés ».
Le simple réglage de cette fonction permet de restituer les « véritables » couleurs de votre scène qui risque de virer aux bleus ou aux jaunes (comme dans l’exemple ci-dessus) si l’option balance des blancs n’est pas correctement réglée.

Voilà, pour le prochain minitut, il sera question des gris et de la saturation des couleurs avec un cliché de Liseron.

A+ :wink:

Curat Christophe
Ori Sensei
Messages : 1622
Enregistré le : 19 févr. 2007, 07:08
skype :
Localisation : Rouen
Status : Hors ligne

Messagepar Curat Christophe » 05 mai 2007, 08:40

Super ! Je viens juste de découvrir ce topique. C'est aussi alléchant que des recettes de cuisine de Grands Chefs. Bravo Yorigami et un grand merci. :great:

Avatar de l’utilisateur
Sosuke
Ori Master
Messages : 709
Enregistré le : 10 mars 2007, 10:27
skype :
Localisation : Rouen
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar Sosuke » 05 mai 2007, 12:16

Merci pour les conseils d'illumination du modèle pour les photo. Tu pose ton appareil pour photographier avec retardateur ?

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 05 mai 2007, 14:00

Non pas de retardateur mais un pied pour shooter exactement la même image avec plusieurs réglages (ISO, bracketing, focale, etc.).
Voici une illustration pour expliquer la mise en place du minitut 3.
Image

oligami
Ancien
Messages : 168
Enregistré le : 12 juil. 2006, 12:23
skype :
Localisation : Valentigney dans le Doubs (25)
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar oligami » 05 mai 2007, 17:59

et il est fait en quoi le dôme? Parce que ça m'intéresse beaucoup toutes ces explications (secrets dévoilés? :)), mais je vois pas où trouver un tel dôme...

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 05 mai 2007, 20:57

Pour l’instant c’est au stade expérimental, je pense que différents tests de matières seront nécessaires pour arriver à un bon résultat, mais les premiers essais sont assez prometteurs.
L’idée est de faire une forme malléable pour fabriquer une cage de forme hémisphérique qui puisse diffuser la lumière sur le modèle.
J’ai trouvé une feuille de papier blanc très fin et translucide de 200 x 100 cm qui ressemble à du papier de soie, mais qui est gommé d’un côté (un peu comme le papier que l’on trouve chez le boucher [je ne connais pas le nom de ce papier]). J’ai enroulé cette feuille dans le sens de la largeur sur un manche à balai pour obtenir un cylindre. J’ai enlevé le manche à balai sans défaire le cylindre de papier. J’ai froissé ce cylindre sur la longueur (comme la technique de Vincent Floderer) pour créer des micros plis sur toute la longueur de la feuille.
J’ai fait la même chose sur la feuille mais dans l’autre sens.
Ensuite j’ai prix du tortillard (gros fil de fer) et j’ai coupé deux gaines d’environs 60cm et une de 20 cm. J’ai ensuite courbé ces gaines pour faire comme trois demi-cercles deux grands et un petit. Je les ai planté dans une plaque de polystyrène pour faire comme une armature.
J’ai habillé cette armature avec le papier qui grâce au froissage prend bien la forme de ces dernières. CF dessin.
Image

Pour l’instant ce n’est qu’une idée que j’essaie de développer, mais il y a encore des tests à faire.
Le premier problème que j’ai rencontré est la fragilité de la structure qui c’est déchirée après 3 essais. Je souhaiterais essayer ce dôme en extérieur, mais depuis 3 jours, le temps est soit couvert soit pluvieux.
Enfin le papier que j’ai utilisé n’est peut-être pas le top pour ce type de dôme (il faudrait faire d’autres tests avec d’autres papiers) et je ne sais pas s’il est facile de s’en procurer (il servait à protéger une nappe en plastique que mon épouse a acheté).
Voilà a+.

Eric Joisel
Status : Hors ligne

Messagepar Eric Joisel » 06 mai 2007, 08:02

Perso, je n'ai rien d'un bon photographe, donc, ce que j'en dis...
Mais ce type de "boîte aà lumière", que j'ai vu utiliser par un certains nombre de pros, est souvent cubique (avec une structure bois ou métal plus facile à faire qu'un dôme je pense), et les parois sont en tissu blanc (hélas, je n'en sais pas plus à propos de la matière).

Lionel, ces tutos sont inouïs ! MERCI ! MERCI ! MERCI ! :lov:

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 06 mai 2007, 11:19

Oui, le pro qui bosse pour ma boîte utilise une boîte à lumière de ce type.
L’idée que j’ai, c’est de fabriquer une boîte ou un dôme qui est pliable et stockable très facilement (peu encombrant) en utilisant une lumière solaire et deux réflecteurs. Ainsi, je pense qu’il est possible de faire des belles photos, sans trop se prendre la tête et pour pas un radis.
La feuille de papier qui traînait à la maison, la boule chinoise qui pend au plafond de la chambre de ma fille m’ont donné l’idée du dôme en froissing. Je ne sais pas si cette idée ira plus loin que ça. L’avantage du dôme par rapport à la boîte c’est que le modèle devrait bénéficier d’une lumière plus uniforme que sur une boîte (en théorie [les tests extérieurs le confirmeront]).
Dès que le soleil monte le bout de son nez, je vais faire des essais dehors, mais pour l’instant c’est tout couvert et gris.
Si les essais sont concluants, je posterais un schéma complet pour vous donner la mise en place de base, vous pourrez l’arranger et l’améliorer à votre convenance bien sûr.
A++

Avatar de l’utilisateur
Eikichi
Ori Sensei
Messages : 1780
Enregistré le : 27 mai 2006, 15:27
skype :
Localisation : Entre lacs et montagnes
Status : Hors ligne

Messagepar Eikichi » 06 mai 2007, 11:25

Pour rappel, ce message.

Avatar de l’utilisateur
Kaze
Ori Sensei
Messages : 1726
Enregistré le : 20 mars 2007, 14:43
skype :
Localisation : Bordeaux/Lyon
Status : Hors ligne

Messagepar Kaze » 06 mai 2007, 17:45

Si j'ai bien compris vous voulez faire des effets d'ombre et de lumière...
Pourquoi ne pas continuer a utiliser photohop?? Il me semble que c'est plus simple que de se lancer dans la construction d'un dome.
Par exemple on peut passer de ca:Imagea caImage
Bon apres c'est vrai que pour ceux qui n'ont pas photoshop le plus simple est de fabriquer un dome.

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 06 mai 2007, 21:09

Bon j’ai encore simplifié le système qui est plus facile à mettre en place (1 min chrono).
Toujours avec une seule lumière halogène (pas de soleil ce Week end).
Voici les deux derniers essais, Bracketing à +0,75, Les blancs sur ampoule tungstène (je trouve les blancs plus beaux et plus justes que quand je règle sur Halogène). Pas de réflecteurs et pas de flash.
Pas de retouche photoshop, juste le recadrage.

Image
Image

>> Pour Eikichi, merci pour le lien, c’est exactement ce que je cherche à faire, mais en, encore plus simple et moins cher.

>> Pour Kase, oui l’idée départ du Tuto 3 était surtout axée sur la lumière, il a glissé petit à petit vers le dôme de lumière.
Mais comme tu le soulignes pour certaines personnes, il sera plus facile de se passer de Photoshop ou tout autres programmes pour les clichés simples.
Même si Photoshop est un outil particulièrement efficace pour la retouche d’image, il implique une certaine maîtrise et un investissement très élevé. Après comme l’a souligné Elissande, il existe des solutions gratuites et performantes pour Mac et PC qui peuvent parfaitement se substituer à Photoshop, par exemple, Le Gimp, Getpaint, Photofiltre… Mais je sais par expérience et pour le vivre au quotidien dans mon boulot, que tout part d’une bonne photo.
Pour cette raison, j’essaie de creuser l’idée du dôme qui pourra aider quelques-uns à faire de pas trop mauvaises photos de leurs modèles avec peu de matériel, et sans que se soit trop compliqué.
Les clichés ci-dessus ont été réalisés avec un Canon Ixus 330, 2 mega pixels qui date de 2003.
A++
Modifié en dernier par yorigami le 14 mai 2007, 08:07, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Terry
Ori Master
Messages : 874
Enregistré le : 24 juil. 2005, 17:17
skype :
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar Terry » 07 mai 2007, 00:35

Yo, on t'aime ! Continue, c'est super intéressant

Nicolas
http://www.passion-origami.com => Toutes les dernières infos sur le monde de l'origami !

yorigami
Ori Master
Messages : 324
Enregistré le : 08 janv. 2005, 13:56
skype :
Localisation : Isère
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar yorigami » 07 mai 2007, 18:34

Merci Nicolas :oops:

Je me pose une question depuis ce matin... pour parfaire le tuto sur la lumière il faudrait que je fasse une petite introduction sur la correction colorimétrique, la radiosité, et la mise en place d'une mire pour shooter proprement.
Sans que se soit super compliqué, on commence à jouer dans la cour des grands. Alors ma question est : Doit-on aller si loin dans le tuto et y a-t-il des personnes intéressées pour cela, ou dois-je arrêter le tuto au simple cliché photo?

Merci pour vos avis.

Avatar de l’utilisateur
aurele
Ori Sensei
Messages : 2869
Enregistré le : 10 sept. 2005, 21:39
skype : aurele.duda
Localisation : Metz (57)
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar aurele » 07 mai 2007, 18:42

Personnellement ça m'intéresse vraiment, mais bon, ça dépend du temps que tu as à y consacrer !

Avatar de l’utilisateur
Terry
Ori Master
Messages : 874
Enregistré le : 24 juil. 2005, 17:17
skype :
Contact :
Status : Hors ligne

Messagepar Terry » 07 mai 2007, 19:26

Moi ca m'intéresse vraiment ! J'ai jamais pris le temps de vraiment me pencher sur le concept de la photographie et ses réglages. Maintenant, je sent que j'en ais vraiment besoin pour mettre en valeur mes modèles.
Continue ! Je vote pour !!!

Nicolas
http://www.passion-origami.com => Toutes les dernières infos sur le monde de l'origami !


Retourner vers « Mise en valeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré